Informations pour les entrepreneurs touchés par la COVID-19
15 juillet 2020
Commercial

AUCLC : Les députés et DEV Vaudreuil-Soulanges incitent les propriétaires à s’informer de la situation de leur locataire

Vaudreuil-Dorion, 15 juillet 2020 – À l’initiative de Développement Vaudreuil-Soulanges (DEV), les députés fédéraux de Vaudreuil-Soulanges, Peter Schiefke et Claude DeBellefeuille, ainsi que leurs homologues provinciaux, Marilyne Picard et Marie-Claude Nichols, ont cosigné une lettre adressée aux propriétaires d’immeubles commerciaux localisés dans l’une des 23 municipalités de Vaudreuil-Soulanges. Les élus souhaitent par cette missive sensibiliser les propriétaires à l’importance de soutenir les locataires les plus impactés par la COVID-19. Cette initiative fait suite aux nombreuses demandes acheminées par des entreprises locataires aux bureaux des député(e)s ainsi qu’auprès de DEV.

Les députés ont rappelé qu’Ottawa et Québec ont mis en place différents programmes pour soutenir l’économie, éviter les pertes d’emplois et la fermeture des entreprises. Parmi ceux-ci, il existe l’Aide d’urgence du Canada pour le loyer commercial (AUCLC) destinée aux petites entreprises dont le gouvernement du Québec a apporté une bonification. Les signataires estiment que ce programme est pertinent pour les entreprises admissibles et qu’il répond aussi aux inquiétudes des propriétaires à perdre des locataires. Les élu(e)s soulignent au passage « la difficulté [des propriétaires] pour les prochains mois à combler les locaux vacants ».

Le programme géré par la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) vise à permettre aux propriétaires de diminuer le loyer mensuel des locataires admissibles de 75 %. L’aide des gouvernements couvrira 62,5 % et demande aux propriétaires d’assumer 12,5 % du loyer.

Les député(e)s interpellent les propriétaires pour les inviter à s’enquérir de la situation pour bien dénombrer les locataires admissibles. Selon eux, ce n’est pas la majorité des locataires qui pourront avoir droit à cette diminution du loyer puisque l’entreprise doit avoir connu une diminution de plus de 70 % de ses revenus. Les restaurants, les commerces non essentiels et les soins personnels figurent souvent parmi les entreprises visées par les programmes.

Le cumul des aides accessibles à ces commerçants ne permet pas de couvrir l’ensemble des pertes qu’ils ont subis. Pour les élus, « les différents programmes n’ont pas permis à ces entreprises fortement impactées par la pandémie de couvrir tous leurs frais fixes, dont le loyer ».

La lettre était accompagnée d’un tableau synthèse des principaux éléments du AUCLC produit par DEV.

En conclusion, les quatre signataires ont tenu à ajouter qu’ils croyaient « à l’effervescence économique de Vaudreuil-Soulanges et nous comptons poursuivre notre appui aux entreprises pour réussir à traverser cette éprouvante période. Nous comptons sur votre collaboration et votre volonté à soutenir la relance économique ».

-30-

Source :
Audrey Bourgon Touchette
Directrice, communications et promotion touristique

Information :
Isabelle Mercier
Commissaire au développement commercial
450 424-2262 poste 3236
imercier@developpementvs.com

 

Infolettre