Informations pour les entrepreneurs touchés par la COVID-19
9 décembre 2021
Entrepreneuriat

En avant le développement : La Jolie Robe : expansion, recrutement et rayonnement outremer

Par le biais d’une série d’articles, DEV présente des entrepreneur(e)s de Vaudreuil-Soulanges qui ont su mettre de l’avant le développement de leur entreprise et de la région malgré la pandémie. 

C’est dans son sous-sol de Vaudreuil-Dorion en 2019 que la femme d’affaires Anne-Marie Tabao concrétisa son rêve, celui de fonder son entreprise de service de location de robes : La Jolie Robe. En seulement quelques mois, son service et la demande sont devenus si grands qu’elle a décidé, au cours de la nouvelle année 2020, d’ouvrir une boutique sur le boulevard Harwood à Vaudreuil-Dorion.

Chez La Jolie Robe, on retrouve de tout pour la mariée et son cortège, pour les bals de finissants ou pour des soirées plus habillées, que ce soit pour la location ou l’achat. « L’aspect le plus important de mon entreprise est l’expérience en magasin. Je ne travaille que sur rendez-vous et je continuerai à travailler de cette façon car je veux pouvoir offrir un service personnalisé de qualité à mes clients. Lorsque ceux-ci viennent en magasin, c’est une expérience amusante et sans aucun stress. Nous voulons guider et aider nos clients. Il ne s’agit vraiment pas de seulement faire une vente. » nous explique Anne-Marie.

Expansion fulgurante en une année

Est-ce qu’Anne-Marie aurait pu se douter que quelques mois après l’ouverture de sa boutique sur Harwood, qu’une pandémie mondiale allait nous frapper? Certainement pas! Mais une fois que la boutique a pu rouvrir, elle qui ne louait que des robes au départ a décidé d’aller vers la vente, une demande grandissante de la part des clients, tout en conservant l’option de location et ce, à prix abordable.

C’est vers la fin de 2020 qu’Anne-Marie investit gros dans son offre : elle rachète, d’une amie propriétaire d’une boutique de mariée prenant sa retraite, son inventaire et ses contrats d’exclusivités des marques. C’était son plus gros investissement depuis son démarrage mais qui s’est avéré être le meilleur et qui en amena un autre; son emplacement devenu trop petit, elle déménage dans le local juste à côté pour avoir un espace de plus de 3 000 pieds carrés. La boutique peut maintenant accueillir au moins 10 rendez-vous par jour, les clients ont accès à tout l’inventaire et Anne-Marie a pu investir dans plus d’inventaire.

Les réseaux sociaux ont joué un rôle déterminant dans le développement de l’entreprise avec une présence en ligne sur Tiktok, Pinterest en plus de ses comptes Facebook et Instagram. La Jolie Robe est devenue célèbre sur les réseaux sociaux à l’été 2021 grâce à une robe que la gérante de magasin, Mikayla, a publiée et qui a valu 1,3 million de vues sur Tiktok, 23 900 abonnés et plus de 200 000 j’aime pour cette seule publication. Peu de temps après être devenue virale, Anne-Marie a dû ouvrir une boutique en ligne, ce qu’elle n’avait pas encore fait.

« En une semaine, nous expédions des centaines de robes dans le monde entier dans des pays comme l’Irlande, l’Allemagne, le Costa Rica, le Danemark, l’Écosse, le Canada et les États-Unis. Bref, j’ai complété mon plan d’entreprise de 5 ans cette année. Maintenant, je me concentre pour optimiser le tout. Afin de pouvoir le réaliser, j’ai finalement quitté mon emploi à temps plein et j’ai fait de mon magasin ma priorité. Nous avons également été classées parmi les 7 meilleures boutiques de mariage à Montréal cette année, avons eu un article dans la Gazette, avons été interviewées à la radio sur CJAD et plus récemment, j’ai été lauréate d’un prix de l’entrepreneuriat » nous dit fièrement Anne-Marie.

La région est également un choix stratégique et idéal pour la femme d’affaires : aucune autre boutique du genre n’y existe. Originaire du centre-ville de Montréal, Anne-Marie voulait apporter la saveur de la ville de Montréal dans la région et cela a fonctionné. Bien placée géographiquement, la boutique attire des clients de partout, même de l’Ontario. Elle souligne également le soutien incroyable entre les PME environnantes.

Le soutien primordial de Développement Vaudreuil-Soulanges

La propriétaire de La Jolie Robe ne tarit pas d’éloges pour l’équipe de DEV, plus particulièrement Marie-Ève Ménard, directrice du service aux entreprises, qui a joué un rôle crucial dans son expansion. Elle considère que sans l’appui de DEV, elle ne serait pas là où elle est aujourd’hui. Marie-Ève l’a vraiment éduquée sur la planification et les prévisions pour son entreprise et l’aide financière qui lui a été offerte lui a permis de prendre de l’expansion. Comme toute entreprise en démarrage, les démarches auprès des banques n’ont pas été fructueuses. DEV a cru en Anne-Marie et en sa vision, ils ont vraiment travaillé très fort pour l’aider à concrétiser son rêve, et elle en est plus que reconnaissante. La fondatrice de La Jolie Robe souligne également leur excellente flexibilité pendant la pandémie.

S’adapter pour le bien-être de sa clientèle

Parlant de la pandémie, l’équipe de La Jolie Robe a dû revoir, comme bon nombre d’entreprises, ses façons de faire afin que l’environnement soit sécuritaire pour tous.

« La santé de mon personnel et de mes clients était très importante pour moi. Donc, par rapport à d’autres magasins, je suis allé au-delà. Les robes sont désinfectées entre les rendez-vous des clients. Les vestiaires et les surfaces communes le sont aussi. Nous avons des questionnaires COVID que nos clients remplissent avant leur rendez-vous pour s’assurer d’avoir une traçabilité en cas d’éclosion. Heureusement, nous n’avons jamais été touchées et j’aime penser que ce sont toutes les précautions supplémentaires que nous avons prises jusqu’à présent qui en sont la cause » explique Anne-Marie.

Évidemment, les ventes au début de l’année 2020 n’étaient pas excellentes : aucun événement n’avait lieu, donc personne n’avait de raison de louer ou d’acheter une robe. Toutefois, son investissement dans le commerce du mariage s’est avéré un bon choix parce que l’industrie du mariage étant différente et plus constante, l’entreprise est demeurée tout de même stable. Maintenant, le vrai défi, comme plusieurs entreprises de Vaudreuil-Soulanges, est d’essayer de trouver de nouveaux employés.

C’est en 2020 que l’entreprise recruta sa première employée, Mikayla, qui est gérante en magasin, puisque comme Anne-Marie travaillait toujours à son autre emploi, elle devait avoir quelqu’un à la boutique lorsqu’elle n’y était pas. Une fois déménagée dans les plus grands locaux en 2021, pour pouvoir être ouverte 7 jours sur 7, l’entreprise a engagé 4 nouvelles employées, un processus qui s’est avéré ardu à cause de la pandémie. Elle a trouvé de jeunes employées, dont certaines à leur premier emploi, à temps partiel ou à l’école, qui partagent la même vision qu’elle et qui sont avides d’apprendre, allumées par rapport aux nouvelles technologies et qui ont de bonnes idées pour soutenir le rayonnement de l’entreprise.

L’avenir de La Jolie Robe

La femme d’affaires a toujours la tête pleine de projets afin de bonifier son offre en magasin et combler sa clientèle, avec une proposition très variée, autant en termes de prix et de tailles, que de grandes marques de robes de mariée, dont certaines très prisées et recherchées dans le monde comme Essense of Australia, Stella York, All Who Wander, Eddy K, White One, Kitty Chen et Christina Wu. La boutique propose également des tenues de soirée de marques américaines bien connues telles que Mon Chéri et Terani, ainsi que deux marques québécoises/canadiennes, Frank Lyman et Joseph Ribkoff, ce dont elle est très fière.

Elle espère être en affaires très longtemps afin de pouvoir aider ses clients et de créer des opportunités d’emploi pour les gens. Pour l’instant, elle se concentre sur la solidification de son entreprise et de bien établir les bases, afin de continuer sa croissance adéquatement. Cette année, elle espère également améliorer sa boutique en ligne, se concentrer sur sa présence sur les réseaux sociaux et trouver de nouvelles façons d’améliorer l’expérience client en boutique.

« Je voulais terminer en disant que La Jolie Robe ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui sans DEV, les gens formidables de Vaudreuil-Soulanges, les clients partout à travers le monde et mon personnel formidable. Tout le monde a tellement contribué à la croissance de mon magasin que je ne pourrai jamais assez tous les remercier » nous dit Anne-Marie.

Bon succès à La Jolie Robe!

Infolettre