12 juin 2024
Entrepreneuriat

En avant la relève : Vignes et houblon, deux entreprises réunies sous le même toit

Par le biais de cette série d’articles, DEV présente des entrepreneur(e)s de Vaudreuil-Soulanges qui ont assuré avec succès la relève de leur entreprise.

 

Luc Paquin, entrepreneur depuis de nombreuses années, cherchait une nouvelle occasion d’investissement. Lui et sa conjointe Nancy Johnson, que j’ai eu le plaisir de rencontrer pour cette entrevue, ont su par hasard que l’entreprise Vignes de Vaudreuil était en vente. Au-delà du potentiel commercial, la vocation de l’entreprise s’alignait parfaitement avec la passion que partage le couple pour le vin et la bière. Puisque le bâtiment de l’entreprise était déjà vendu, ils ont fait une offre d’achat sur le fonds de commerce en espérant trouver un nouveau local pour poursuivre l’activité de l’entreprise.

Le défi de trouver un local commercial
Dénicher un local disponible pour l’achat ou la location, s’est avéré être tout un défi après la pandémie, compte tenu de la situation du marché immobilier. Durant leur recherche du parfait local, ils ont continué de développer Vignes de Vaudreuil en amorçant les démarches pour ajouter une offre qui saurait également plaire aux amateurs de bières.

« Après des mois de recherche, nous avons finalement réussi à trouver un local qui répondait à nos besoins. C’est à ce moment que nous avons appris que La cachette du Bootlegger était elle aussi à vendre. On connaissait déjà l’entreprise et on savait que ce serait un bon ajout aux Vignes de Vaudreuil pour avoir la parfaite offre de vin et de bière. » me raconte Nancy.

Le couple a dû revoir son plan d’affaires, réaligner ses objectifs, réévaluer la démographie de la clientèle et le profil client. Une fois l’offre d’achat acceptée pour La cachette du Bootlegger, tout s’est mis à rouler à vitesse grand V. Le bail de la succursale actuelle arrivait à échéance et le nouveau coût de loyer dépassait le budget prévu. Il fallait donc trouver un autre local et préparer une transition. Cette nouvelle entreprise en main, ils ont décidé de réunir Vignes de Vaudreuil et La cachette du Bootlegger dans un nouvel emplacement et sous une nouvelle identité : Vignes et houblon – Vinerie urbaine et atelier de bière artisanale.

« Je connais l’importance d’un bon branding pour une entreprise. Il nous fallait trouver notre propre image de marque, c’est-à-dire définir notre nouvelle identité, tout en assurant la succession de deux entreprises bien connues et établies. Ce que je trouvais plus difficile, c’était de trouver un nom francophone qui répondrait aux normes tout en ayant un impact chez notre clientèle anglophone. Nous avons opté pour une appellation francophone qui regroupe nos deux spécialisations et avons misé sur une transition tout en douceur. » Étant traductrice de métier, Nancy est bien au courant des normes gouvernementales entourant la langue française.

Malgré tout, Luc et Nancy ont réussi avec brio la fusion des deux entreprises. Un nouveau défi les attend maintenant…

Refonte et fusion des sites Web grâce à Mon commerce en ligne
« On habite à Saint-Lazare et plusieurs entrepreneurs installés dans notre ville, dont Tompol le Café et Fillettes et Fiston, nous ont parlé de DEV. J’ai aussi eu une belle recommandation de Valérie de la boutique L’effet Bulles, notamment pour le groupe « Sur Harwood – Espace commerçants ». C’est là que nous avons décidé d’appeler l’équipe de Développement Vaudreuil-Soulanges. » me confie Nancy.

En achetant deux entreprises qui cumulent une trentaine d’années d’activité, il y avait beaucoup à démêler. Le couple s’est retrouvé avec deux pages Facebook, deux pages Instagram, deux sites Web… Bref, tout était dupliqué et ils devaient fusionner le tout sous une même identité tout en modernisant l’offre ainsi que l’image numérique.

Grâce à la recommandation d’Aurélie, conseillère SAE et commerce de détail chez DEV, Nancy a accédé au programme Mon commerce en ligne. « Ça m’a beaucoup aidé pour démêler tout ça. Je sentais un poids de moins sur mes épaules grâce à eux. Le volet affaires de Mon commerce en ligne m’a aidé à développer les valeurs et la mission de l’entreprise, et tellement plus. »

Le volet numérique du programme quant à lui, a appris à Nancy comment gérer ses comptes Google, ses médias sociaux et les autres outils numériques nécessaires au bon fonctionnement de l’entreprise en ligne. « Je suis vraiment reconnaissante de l’aide reçue, nous avions beaucoup de choses à voir. J’ai eu un gros coup de cœur pour mes conseillères, Laure et Patricia, elles m’ont énormément appris! »

Un accompagnement important de DEV
Au-delà du programme Mon commerce en ligne, Nancy a eu beaucoup de support de la part de l’équipe de DEV. « Les suivis qu’on a avec Aurélie sont tellement importants pour nous. Aurélie est proactive et c’est une excellente alliée. Elle a cerné nos besoins dès le début. »

Nancy a participé aux rencontres « CODÉV ». Ces rencontres en petit groupe d’entrepreneurs visent à ce que chacun puisse partager ses défis et que tous trouvent des solutions ensemble. « C’est une belle occasion de rencontrer des entrepreneurs de la région et de tisser des liens avec eux. On se comprend entre entrepreneurs. Même si on n’est pas dans le même domaine, on vit les mêmes enjeux. »

De plus, l’entreprise est en attente de subvention pour commencer le travail sur la plateforme Web. Ils ont déjà sélectionné une ressource afin de créer le meilleur site Web possible. « Nous avons besoin d’un bon site Web transactionnel. En ce moment, on a plus de 2 000 articles différents à répertorier. Nous avons un gros travail à faire afin de rendre le site convivial, transactionnel et attrayant. »

Un service personnalisé d’importance
Luc était auparavant propriétaire d’une résidence pour personnes âgées. Pour lui, un service humain et personnalisé est essentiel.

« Après un an en affaires, on connaît nos clients et on sait ce que viennent chercher nos réguliers. Puisqu’on ne vend pas de produits prêts à être consommés mais plutôt des ingrédients et de l’équipement pour faire du vin et de la bière soi-même (à la maison ou dans notre vinerie), on doit être en mesure de bien conseiller chacune des personnes qui entrent dans notre boutique. Chaque recette est unique et chaque pastille de goût est différente alors, on doit offrir un service personnalisé et recommander les bons produits aux bonnes personnes.  » me dit Nancy.

Nous avons une clientèle exceptionnelle et nous en sommes tellement reconnaissants! Lorsqu’ils entrent chez nous, les brasseurs et vinificateurs viennent pour échanger, demander des conseils, parler de leur passion. On est heureux de discuter avec eux et le partage de connaissances se fait également dans les deux sens.

En plus de chérir cette proximité avec les clients, Nancy souhaite créer un lien avec les entrepreneurs de la région. « Nous travaillons présentement à créer des collaborations avec d’autres entreprises. Que ce soit avec des vergers pour le cidre, des salles de réception pour les mariages ou autres, nous voulons créer de l’engouement pour notre belle région. »

D’autres services seront ajoutés dans les prochaines années chez Vignes et houblon afin de créer des rassemblements entre citoyens ou entrepreneurs.

L’équipe de DEV est persuadée que le succès sera au rendez-vous!

 

Rédaction : Marie-Ève Lévesque A-gence de comm
Crédit photo : Valerie Provost Photographie

Infolettre